Max Gericke

Compagnie TRAC


  • Du 2 au 13 novembre 2009
  • En complicité avec le Théâtre de Chaoué Max Gericke a été créé les 21, 22 et 23 mai dernier, La Fonderie accueille la compagnie TRAC pour une période de reprise de cette pièce du 2 au 13 novembre. Cette pièce sera présentée au public le 12 novembre.

    Mise en scène Philippe Hottier , lumières Pierre Wendels , Musique Claude Villière s , Costume Kristelle Paré , Régie plateau Odile Schiffer ,
    avec Magali Hélias

    « Dans la période d’entre les deux guerres, en Allemagne, une femme prend l’identité et occupe, pour survivre, sous des habits d’homme, le poste de travail de son mari mort. Ce fait divers authentique a inspiré Manfred Karge qui, à partir du fait divers initial, élabore une fiction faisant évoluer son héroïne-héros, dans une période allant de la République de Weimar à l’après-guerre. Il s’agit d’un monologue véhément, chargé. Le personnage déverse une revendication compulsive et tragicomique dans laquelle Il/Elle se décrit Lui/Elle-même comme superlativement victime de l’ironie acide d’un sort carnassier qui la/le force à vivre un paradoxe contenant le germe du processus clownesque : Un comble, en quelque sorte : Entretenir le mythe de sa propre disparition, occuper l’identité d’UN autre pour parvenir, coûte que coûte, à SURVIVRE. Le drôle, l’émouvant, le magnifique, qui relient humainement le spectateur à ce personnage archétypal, sont dans le développement de ses états, de ses déchirements, dans la description de son combat contre l’anéantissement … » Compagnie TRAC.

    Spectacle créé en résidence au Théâtre de Chaoué d’ Allonnes - Soutien en résidence de La Fonderie au Mans.

    La Compagnie TRAC est soutenue par la Région Languedoc-Roussillon et le Conseil Général des Pyrénées Orientales.