Lights

avec le chœur Seguido, Stéphane Charlot et Valérie Fayet


  • Samedi 4 juin 2016 20:00
  • en cours

    Reggel György LIGETI (1923-2006)
    Spring song Leonard BERNSTEIN (1918-1990)
    Five flowers songs Benjamin BRITTEN (1913-1976)
    Trois poèmes de Charles Reznikoff Martin MOULIN (1978) création de la version pour saxophone et chœur
    Love’s tempest et Serenade Edward ELGAR (1857-1934)
    Abend et Este Zoltán KODÁLY (1882-1967)
    Nothern lights Erik ESENVALDS (1977)
    Nacht György LIGETI

    avec
    le chœur Seguido
    Stéphane Charlot saxophone solo
    Valérie Fayet direction
    L’ensemble vocal Seguido est créé en 2011 à l’initiative de jeunes chanteurs passionnés par le travail choral, majoritairement issus de chœur de jeunes de haut niveau tels le Chœur National des Jeunes A Chœur Joie, le chœur Robert Schumann ou le chœur mondial.

    Forts de ces expériences marquantes et soucieux de retrouver un lieu leur permettant de pratiquer l’art choral au plus haut niveau, ils s’entourent de Valérie Fayet à la direction et Pierre Mervant puis Agnès Brosset à la formation vocale.
    Seguido parcourt les programmes a capella de musique ancienne et des XX et XXIeme siècles. Il se produit dans des festivals tels que les Folles Journées en région, à Nantes et au Festival de la voix de Châteauroux.

    Lights illustre la diversité des écritures chorales aux XXème et XXIème siècles : comme dans le répertoire orchestral, pour solistes ou pour ensemble instrumental, les compositeurs ont formidablement renouvelé le langage, par le développement d’un tissu contrapuntique dense (Britten), en inventant un folklore imaginaire issu des nouvelles connaissances de l’ethnomusicologie (Kodály, Ligeti, Esenvalds) ou en intégrant des tournures de musiques plus légères (Bernstein).

    Nés d’une ambitieuse réalisation avec les enfants chanteurs et instrumentistes de Sablé-sur-Sarthe (création en octobre 2015), les Trois poèmes de Charles Reznikoff de Martin Moulin seront créés à la Fonderie dans leur version pour saxophone solo et chœur. Ce triptyque, d’une vingtaine de minutes, témoigne de nombre de possibilités d’écriture d’ aujourd’hui : musique notée, semi-improvisée ou improvisée, éclatement du chœur en petits ensembles, ajouts de percussions, traitements vocaux multiples (bruitisme, parlé, chuchoté...).

    La version pour saxophone solo, chœur mixte, chœur d’enfants et orchestre d’enfants a été le 4 octobre 2014 au Centre culturel de Sablé-sur-Sarthe, commande de la ville de Sablé-sur-Sarthe.






    Réservez en ligne